WhatsApp, l’application proprice aux piratages ?

Le combat contre le piratage informatique dure depuis des années, et continue à faire des ravages sur la grande toile. Ces derniers temps, l’application de messagerie instantanée la plus populaire au monde WhatsApp a également subi un piratage, donnant ainsi naissance à des versions non officielles de l’application, telles que WhatsApp Plus et GB WhatsApp. Après avoir réalisé l’ampleur du problème, l’application a décidé de réagir.

L’existence de versions piratées

Oui, il existe bien une faille de sécurité sur WhatsApp, mais seulement auprès des versions piratées de l’application. En effet, une déclaration a été publiée sur son site officiel, mentionnant que des comptes créés à partir des versions piratées seront suspendus, étant donné que ces applications ont été créées par des tiers, et ne respectent pas les conditions de services officielles, ce qui empêche la validation des mesures de sécurité. En l’occurrence, tous les utilisateurs qui ont généré leurs comptes à partir de ces applications piratées verront leurs numéros de téléphone suspendus sur WhatsApp. Une mesure temporaire qui a été appliquée afin de limiter les dégâts, tout en invitant aux utilisateurs concernés de sauvegarder leurs conversations et de les transférer dans l’application officielle.

Les mesures à appliquer

Le piratage sur WhatsApp se manifeste par l’installation d’un logiciel doté d’un système de surveillance à distance sur les mobiles et d’autres appareils. Cet acte vise particulièrement un nombre restreint d’utilisateurs de l’application, et a été initialisé par un acteur cybernétique avancé. Pour éviter que le pirate n’exploite les failles de sécurité, notamment présentes sur les applications non mises à jour, WhatsApp invite tous ses utilisateurs à mettre à jour régulièrement leurs applications afin de privilégier du correctif dernièrement mis en œuvre par ses techniciens. 
Entre autres, WhatsApp continue de sensibiliser ses utilisateurs, notamment les néophytes, de ne télécharger que l’application officielle et de le télécharger auprès du son site officiel ou sur les plateformes sécurisées.

Author: Kenza

Share This Post On